Actualités nationales

Destinés en partie à favoriser la création d’emplois, les contrats aidés se heurtent potentiellement à des effets d’aubaine qui limitent leurs effets sur l’emploi.
Un protocole national employeur a été signé, jeudi 6 juillet, entre l'État, Pôle Emploi, Cap Emploi, l’Agefiph et le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique, afin de mieux coordonner l’action de chacun au service des employeurs dans le domaine du handicap.
La Journée mondiale de la neurodiversité vise à célébrer la richesse des potentiels humains et à promouvoir l’inclusion et la compréhension des différentes variations neurologiques.
Dès 2019, l’Agefiph, l’association TZCLD et le Fonds d’expérimentation contre le chômage de longue durée ont décidé de conjuguer leurs forces pour agir ensemble...
Vendredi 7 juillet, le FIPHFP a organisé une pause réseau dans les Pays de la Loire consacrée au recrutement des personnes en situation de handicap, afin de sensibiliser les 18 employeurs présents sur les opportunités à saisir.
L’Opérateur de Compétences des Entreprises de Proximité (Opco EP) signe avec L'Association pour la Gestion du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (Agefiph) une convention de partenariat.
Le jeudi 6 juillet, s'est tenu l'atelier Rez'ho en partenariat avec le Centre de Gestion de la Fonction Publique de la Réunion sur le thème "Réussir son aménagement de poste : mode d'emploi et bonnes pratiques".

Le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique a organisé, avec l’appui de son Handi-Pacte en Normandie, un webinaire consacré au recrutement d’apprentis bénéficiaires de l’obligation d’emploi.

Un CNCPH à 100 % composé de personnes handicapées ? La proposition avait mis le champ du handicap en ébullition. Alors les 160 membres de ce conseil ont été interrogés pour dessiner la future mandature. Les résultats sont tombés ; option compromis !

En septembre 2021, 713 000 demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi (catégories A, B, C) sortent des listes de Pôle emploi. Ils représentent 10,2 % des inscrits au mois d’août 2021.